Imprimer
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Jusqu'au dimanche 10 juillet inclus, la place Voltaire et le boulevard Joffre se transforment en vitrine à ciel ouvert pour la 23ème Foire à la brocante et aux antiquités. Un paradis pour les chineurs... Chacun d'entre nous garde secrètement des images de son passé. L'horloge du grand-père qui nous faisait frissonner lorsqu'elle sonnait, le bibelot de grand-mère ramené d'un pays lointain et qui lui permettait de

raconter deux ou trois fois par an de raconter son unique voyage à l'étranger... Ou bien le livre déniché dans le grenier des parents, sous une pile de vieux journaux et sous une couche de poussière, cachet indispensable... A travers ces références se lisent les souvenirs. Car le moindre objet transporte son vécu. Son âme est souvent palpable, visible aussi pour celui qui recherche des repères solides. La Foire à la brocante proposée par le comité d'animation Voltaire-Joffre, vous offre un retour en arrière dans le monde des objets et des meubles. Avec l'inestimable estampille de l'authentique et parfois ce grain de folie qui manque aujourd'hui à notre vie.

83 exposants

Le président du comité d'animation Voltaire-Joffre affichait hier matin un sourire qui trahissait sa satisfaction. Satisfaction de voir le soleil présider l'inauguration officielle, satisfaction aussi d'accueillir 83 brocanteurs et antiquaires à la 23ème Foire estivale. "Cette année, confiait Jean-Claude Dupuich, non seulement la quantité est de plus en plus présente. Et les exposants viennent de loin : après nos amis suisses et belges, voici que nous recevons en 1994 un exposant de Madrid". Une délégation officielle conduite par le président Dupuich et composée notamment de Me Mouly, MM. Madaulle, Pujau, Dejean (mairie), Heurley (CCI) Martinolle (UCAN), a découvert en avant-première les petites merveilles qui seront en lumière jusqu'au 10 juillet. Ou du moins qui étaient en lumière, quelques objets rares ayant déjà été captés hier par des amateurs avertis, venus guetter l'arrivée matinale des exposants pour pallier toute concurrence dans l'acte d'achat ! Les officiels ont déambulé pendant une petite heure sur la place Voltaire et sur le boulevard Joffre, et son tombés en extase devant de nombreux trésors du passé. Des meubles classiques - quelle beauté ! - aux journaux d'antan en passant par des bric à brac que seul Prévert aurait pu ranger, le chineur, qu'il soit occasionnel ou professionnel, peut trouver son compte et le plaisir de voir à la Foire à la brocante de Narbonne. M. Dupuich le souligne, "le fait que l'évènement ait atteint l'âge respectable de 23 ans prouve qu'il répond à une attente et qu'il est d'une qualité reconnue". Et c'est vrai qu'en fouillant un peu, en regardant beaucoup aussi, quiconque peut vivre un petit coup de foudre. A l'exemple de ce couple de jeunes mariés qui a acheté une comporte en vois "pour y mettre les fleurs du bonheur" et qui est reparti les bras chargés d'objets d'un temps qu'ils ne connaîtront jamais... A l'heure des discours, M. Heurley pour la CCI présenta ses "vœux de réussite à la Foire", M. Dejean pour la municipalité insistant pour sa part sur le "dynamisme et la volonté du comité d'animation Voltaire-Joffre, au cœur d'un quartier sympa qui possède son animation spécifique, comme chaque quartier devrait en posséder dans un style différent".

Catégorie : Presse - L'Indépendant
Affichages : 4274